Diagnostic immobilier : demandez gratuitement un devis et obtenez le meilleur prix

 

Vous louez ou vendez un bien immobilier? Demandez directement et gratuitement un devis pour tous les diagnostics obligatoires pour votre transaction.

Quel prix payer pour un diagnostic immobilier fiable et de qualité ?

La fixation des prix sur un devis reste libre par le diagnostiqueur

Un diagnostiqueur immobilier se doit de vous présenter une grille de tarifs TTC exhaustive vous donnant le coût total de sa prestation en fonction des diagnostics que vous devrez réaliser dans le cadre de votre vente ou mise en location. L’affichage de la liste des prestations est un élément obligatoire lors de la transmission d'un devis de diagnostics immobiliers. Ceci dit, la société mandatée pour la réalisation des diagnostics n'est pas tenue de détailler le prix pour chaque diagnostic. Sachez que le marché du diagnostics est libre comme dans beaucoup de domaines. Ainsi, chaque professionnel est libre de pratiquer ses propres prix.

La tarification des experts est définie suivants plusieurs critères :

  • la typologie du bien immobilier (immeuble, appartement, maison, bâtiment tertiaire, industriel ou autre)
  • le nombre de pièces ou la superficie du bien
  • le type de diagnostic (amiante, électricité, gaz, DPE, carrez, état parasitaire, plomb etc)
  • les temps de déplacement en fonction du lieu d'affectation du diagnostiqueur
  • la durée d'intervention de la mission
  • la qualité de service (conseils, ponctualité, délai de mise à disposition du rapport d'expertise)

La majorité des diagnostiqueurs immobiliers certifiés indique des prix forfaitaires dans leur devis. Pour que vous puissiez réaliser des économies lors de la commande de votre dossier de diagnostic technique (DDT), il est recommandé de ne solliciter l'expert qu'une seule fois pour tous les diagnostics immobiliers réglementaires à effectuer. En effet, toute intervention nécessitera des frais de déplacement. Soyez donc sûr, avant de signer un devis, de tous les diagnostics dont vous avez besoin pour conclure votre transaction immobilière sur le bien concerné.

Devis de diagnostics immobiliers obligatoires : quel est le juste prix ?

Difficile de répondre de manière exhaustive à cette question. Cependant, le juste prix qui doit figurer sur un devis pour une prestation de diagnostics immobiliers est un coût permettant au diagnostiqueur de mener à bien l’intégralité de ses investigations (différents repérages, mesures et analyses) tout en limitant les risques d’erreurs.
Ne soyez pas attiré par des tarifs trop bas. En effet, des rapports d'expertise comportant des erreurs ou des oublis de la part de l'expert pourront vous être préjudiciables pour votre vente ou mise en location et ainsi les bloquer. Dans certaines situations, il arrive que des clients soient contraints de faire appel à un autre diagnostiqueur pour réaliser une prestation à la hauteur de leurs attentes suite à une mésaventure préalable. Ce qui rend le coût des diagnostics plus important au final.

Afin de vous faciliter les comparaisons de prix entre les différents experts, FGME vous permet de faire une demande de devis de diagnostics auprès d'un des leaders du diagnostic immobilier en France. L'avantage, c'est que ce prestataire est une place de marché. Il vous permet ainsi de comparer les prix de plusieurs professionnels selon le jour de rendez-vous souhaité. Tous les diagnostiqueurs immobiliers y sont contrôlés et sont agréés, de quoi vous assurer des prestations sérieuses.
Comme indiqué ci-dessus, les tarifs variant essentiellement en fonction des caractéristiques du bien à diagnostiquer ainsi qu’en fonction des régions. Il peut arriver qu’ils soient sensiblement plus ou moins élevés. Mais dans ce cas, la différence doit être justifiée précisément par le professionnel.

A quel coût s'attendre pour chaque diagnostic pris individuellement ?

  PRIX MAISON A L'UNITE
0 à 80 m2 81 à 125 m2 126 à 160 m2 161 à 200 m2 201 à 300 m2
DPE 90€ 100€ 120€ 135€ 150€

Électricité

80€ 100€ 125€ 150€ 200€
Amiante 75€ 85€ 125€ 140€ 160€
État parasitaire 90€ 100€ 120€ 140€ 160€
Gaz 80€ 100€ 100€ 100€ 100€
Plomb 90€ 125€ 150€ 200€ 250€
Loi Carrez 60€ 75€ 100€ 100€ 100€
Loi Boutin 55€ 55€ 65€ 85€ 85€
ERP 15€ 15€ 15€ 15€ 15€
  PRIX APPARTEMENT A L'UNITE
T1 T2 T3 T4 T5/6
DPE 65€ 75€ 90€ 100€ 110€

Électricité

75€ 85€ 95€ 105€ 115€
Amiante 65€ 75€ 90€ 100€ 115€
État parasitaire 50€ 60€ 70€ 80€ 90€
Gaz 70€ 70€ 70€ 70€ 70€
Plomb 90€ 100€ 115€ 130€ 130€
Loi Carrez 40€ 50€ 65€ 80€ 115€
Loi Boutin 40€ 50€ 65€ 80€ 115€
ERP 15€ 15€ 15€ 15€ 15€

Un diagnostiqueur “économique“ peut vous coûter cher !

Des prix très bas affiché au sein des devis cachent bien souvent un manque de professionnalisme des experts en diagnostics immobiliers. Or, la santé et la sécurité des occupants des logements ne peuvent être bradées et ne doivent pas être considérés comme des produits courants. D’autant qu’en cas de sinistre, un diagnostiqueur immobilier bradeur aura peut-être déjà disparu avant de pouvoir indemniser les victimes de ses erreurs.

Beaucoup de nouveaux professionnels récemment installés, ou de plus anciens confrontés à une concurrence exacerbée, s’estiment contraints de pratiquer des prix très bas pour survivre sur leur marché. Ils consentent à pratiquer de forts rabais sur leur tarif pour obtenir les faveurs d’un donneur d’ordre. Mais cette baisse des tarifs observée à trop souvent pour conséquence de mettre en cause la responsabilité du propriétaire. Car ces professionnels, pour parvenir à un équilibre financier de leur entreprise, devront réaliser un maximum de diagnostics en un minimum de temps. Or, il paraît inconcevable qu'un seul diagnostic dure moins d'une demi-heure même pour le plus simple d'entre eux.

Exemple de litiges ayant été jugé suite à une mission de diagnostics

Tribunal de Grande Instance de Quimper :

Monsieur R. diagnostiqueur, est intervenu pour le compte de Monsieur & Madame C, propriétaire-vendeur. Ces derniers, sur les conseils de leur notaire, ont fait effectué, outre les diagnostics obligatoires, un état parasitaire pour s'assurer de l'absence de champignons lignivores et insectes xylophages. Leur choix s'était porté sur Monsieur R, car ses tarifs étaient 50% plus bas que ceux de la concurrence et le temps annoncé pour les diagnostics était deux fois moins long.

Monsieur R, dont la mission, selon les dires des propriétaires a duré moins de 45 minutes a conclu à l'absence de pathologies du bois. L'acquéreur, Monsieur A, découvre peu de temps après l'acquisition du bien, une tâche noire sous l'évier de la cuisine. Il porte plainte. L'expert missionné conclu à la présence de mérule. Monsieur R, pour sa défense, invoque la responsabilité des propriétaires-vendeurs qui, selon lui, lui ont sciemment caché ce vice, car le placard sous cet évier était encombré de produits ménagers. Le tribunal conclura à la responsabilité conjointe de Monsieur R et les époux C, à indemniser l'acquéreur, Monsieur A, à la somme de 97.000 euros, soit 48500 euros pour chaque partie !

Notre conclusion : un diagnostiqueur responsable se doit d'assumer l'entièreté de sa responsabilité lorsqu'elle est établie, puisque son rôle est de transférer la responsabilité de ses clients vendeurs sur lui (rôle pour lequel il est assuré, ce qui n'est pas le cas des propriétaires vendeurs).

Cour de cassation, 3ème chambre civile :

Monsieur G, architecte et diagnostiqueur, est missionné par les époux B pour la réalisation d'un état des risques d'accessibilité au plomb d'un appartement qu'ils vendent à Monsieur P. Ce diagnostic indique l'absence de revêtement contenant du plomb. Peu de temps après la signature de l'acte authentique, Monsieur P fait établir un second diagnostic ; il en ressort que les fenêtres, volets, garde-corps et barres d'appui contiennent du plomb en concentration supérieur aux seuils tolérés. Monsieur P assigne les époux B, le notaire et Monsieur G en réparation du préjudice subi.

Monsieur G indique que le diagnostic ne concernant que les seules parties privatives, sa mission ne l'obligeait pas à contrôler les parties extérieures, dépendant intégralement de la copropriété. Or, les textes de loi en vigueur précisent clairement que ces parties doivent être également vérifiées puisque, même lorsqu'elles appartiennent à la copropriété, sont accessibles depuis la partie privative. Après 6 années de procédure, Monsieur G, qui par méconnaissance des textes régissant sa mission, a été condamné à indemniser Monsieur P du préjudice subi.

Un expert beaucoup plus cher que ses confrères ne doit pas être missionné

Pour un même service, un diagnostiqueur immobilier ne doit pas proposer ses prestations avec un coût nettement supérieur à ses concurrents, sauf prestations exceptionnelles clairement justifiées (diagnostics devant être réalisés en urgence, pendant des nuits etc).

La liberté des tarifs, et trop souvent leur opacité, permet à des diagnostiqueurs immobiliers peu scrupuleux de gonfler anormalement leurs prix. Ces “professionnels“ profitent en effet du manque d’information ou de la désinformation ambiante qui plongent les consommateurs dans une certaine perplexité sur la question des prix.

D’autre part, lorsque une agence immobilière se charge elle-même de faire intervenir un diagnostiqueur immobilier pour le bien que vous mettez en vente ou en location, il peut être prudent de lui demander le coût de cette prestation. Il arrive fréquemment que les diagnostiqueurs commissionnent les agences immobilières qui leur apportent des clients. Cette pratique très répandue peut vous être préjudiciable financièrement puisque ces “gratifications“ peuvent atteindre jusqu’à 30 % du chiffre d’affaires de l’expert et qu’il est donc tentant pour lui de pratiquer des tarifs plus élevés que la moyenne du marché pour compenser cette perte et préserver la qualité de son intervention.

Quelle durée d'intervention pour un diagnostic sérieux ?

Il peut être instructif de demander au diagnostiqueur immobilier une estimation de son temps d’intervention en plus de son devis : s’il est manifestement trop court, ne le missionnez pas. Il est évident que le temps d’intervention dépend largement de la configuration des lieux et de leur état. Un logement ancien et dégradé demandera normalement une attention accrue. Il dépend également du niveau d’expérience du technicien. Un professionnel ayant plusieurs années de pratique est capable de repérer rapidement les lieux, matériaux ou équipements “sensibles“, ce qui ne lui dispense pas bien sûr de réaliser l’ensemble des investigations obligatoires.

Elle dépend aussi, malheureusement, de sa rigueur dans la conduite de sa mission.
Pour mener à bien une intervention sur un pack de 5 diagnostics immobiliers dans un appartement d'avant 1949 d'une surface d'environ 4 à 5 pièces (plomb, gaz, DPE, amiante, mesurage Carrez ainsi que le plan et la globalité des investigations), un diagnostiqueur immobilier avec plusieurs années de métier a besoin d’au minimum trois à quatre heures.

Certes, la durée de la mission peut varier sensiblement selon les caractéristiques des bâtiments, de son état ou de l’assistance apportée par le donneur d’ordre, mais il est inacceptable qu’un diagnostiqueur immobilier ne reste qu’une demi-heure ou même une heure sur les lieux, dans l’exemple cité plus haut. Dans un temps aussi court, il lui est impossible de procéder à l’ensemble des investigations exigées par les règles légales et normatives. Dans ce cas, refusez de le régler !

Durées d’intervention minimales Studio Appartement
2 pièces
Appartement
4 pièces
Maison
5 pièces
Amiante 10 minutes 15 minutes 25 minutes 30 minutes
Plomb 15 minutes 25 minutes 40 minutes 55 minutes
Termites 10 minutes 17 minutes 22 minutes 35 minutes
DPE 22 minutes 25 minutes 32 minutes 35 minutes
Gaz 20 minutes 20 minutes 20 minutes 20 minutes
Electricité 22 minutes 27 minutes 38 minutes 45 minutes

Attention toutefois à ne pas tirer de conclusions hâtives, sur certains diagnostics immobiliers, le temps peut être réduit. Par exemple, pendant un diagnostic plomb, le diagnostiqueur peut, en même temps, réaliser le diagnostic amiante. Pareillement, une maison entièrement refaite en 1992, demandera moins de temps d'expertise.